Retraites : à quoi s’attendre ?

0
2781
retraité

Depuis plusieurs années, très nombreuses maintenant, il est impossible si on aborde l’économie d’un pays de ne pas parler des retraites et des retraités ainsi que de leur coût ou de leur apport à la nation. Démographiquement, les personnes atteignant l’âge du repos bien mérité seront durant plusieurs années de plus en plus nombreuses comparé aux actifs. D’où les interrogations : le financement de ces retraites pose-t-il problème ? Faut-il d’ores et déjà acter le fait qu’il faudra à l’avenir travailler davantage pour mériter sa pension ? Et si tout cela n’était finalement qu’une grande loterie ? Un coup de roulette géant dans le casino de la vie !

La retraite est-elle un temps de repos ?

Partir à la retraite – selon l’expression consacrée – c’est avant tout la fin d’un morceau de vie gigantesque. De la fin de l’adolescence au début de cette période, la part la plus importante de notre vie s’est en général écoulée. En gros la moitié de notre existence a été consacrée à travailler. Bien sûr, il y a diverses situations et toutes ne sont pas comparables. Les travailleurs soumis à une forte pénibilité ne sont pas à mettre sur le même plan que les employés du tertiaire. Mais la pression hiérarchique subie par ces derniers est généralement bien plus forte. La macro-économie offre une vision globale du secteur des retraites. Pourtant, elle ne permet pas d’appréhender dans son entièreté la complexité du problème. Un peu comme si on résumait sa soirée casino à ce qu’il nous reste à la fin. Mais le piment, ce sont les émotions, les détails de l’aventure. L’attente que la boule de la roulette s’arrête sur le vingt et un car on a misé dessus nous fait monter l’adrénaline comme celle des résultats du baccalauréat. Le désespoir quand elle va jusqu’au numéro six ou se bloque au trente-trois ne se mesure pas en terme économique. Quant à la jubilation de la victoire au Black Jack face à la table, quelle échelle de valeur la mesurera ? 

Pour les retraités, c’est d’abord une période un peu confuse où l’on ne sait pas trop bien si ce sont les vacances qui se sont prolongées ou si c’est que l’on se retrouve sans emploi du jour au lendemain. Avec toutes les conséquences néfastes de ce dernier cas de figure. Mais très vite les relations familiales ou amicales nous rassurent. On a gagné le gros lot, raflé la mise à la loterie des professions. On ne doit plus d’heures de travail à qui que ce soit. Réveils et couchers n’ont plus de contraintes. Plus besoin d’attendre le week end pour partir en balade, pour faire ses courses, pour sortir au casino. Certes, les revenus ont sensiblement baissé mais c’est la rançon d’une forme de liberté « adolescente » retrouvée. Les enfants sont autonomes depuis belle lurette et ils sont bienfaisants. 

La retraite, une occasion de découvrir de nouvelles choses

On se trouve généralement tout un tas d’activités nouvelles ou sous-évaluées à faire avec ce nouvel aménagement temporel. Les associations dédiées à ce public de « séniors » font florès. Tous les jeux de cartes et les jeux de société les plus divers reviennent en odeur de sainteté et redeviennent très populaires parmi cette population. De la belote au tarot en passant par le scrabble et le Monopoly tout cela est de nouveau à la mode dans les « clubs séniors ». Pour certains cependant, rien ne vaudra le bandit manchot et son bruit si caractéristique. Quant au craps, seuls les initiés l’apprécient à sa juste valeur. Ce jeu pourtant si stimulant est un catalyseur intellectuel. Il favorise l’entretien des neurones pourtant si enclins à dégénérer passés un certain âge. Certains médecins le recommandent au même titre que l’activité physique. 

La période de retraite, c’est environ un quart de vie. Voire plus si la nature nous est favorable. Ce qui sera de plus en plus le cas si les progrès médicaux, diététiques, environnementaux ou sociétaux continuent. Parfois, on n’a pas le loisir d’en profiter du tout. Hélas, la nature peut être cruelle et impitoyable. Mais elle est souveraine. Alors il faut profiter pleinement et du mieux possible de tous les moments que la vie nous offre. Qui sait ce qui nous attend …