Accueil Économie Les clés pour mesurer la surface d’un bien lors d’une estimation immobilière

Les clés pour mesurer la surface d’un bien lors d’une estimation immobilière

0
Les clés pour mesurer la surface d’un bien lors d’une estimation immobilière

Dans le cadre d’une vente de bien immobilier, il est essentiel de connaître la surface exacte du logement. En effet, cette mesure joue un rôle important dans l’estimation de la valeur du bien et influence directement le prix de vente. Dans cet article, nous vous expliquerons comment procéder pour mesurer la surface d’un bien lors d’une estimation immobilière.

La notion de surface habitable et de surface privative

Avant de commencer une estimation immobilière, il est important de préciser les notions de surface habitable et de surface privative. La surface habitable correspond à la surface de plancher construite après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escalier, gaines, embrasures de portes et fenêtres. Elle ne prend pas en compte les combles non aménagées, caves, garages, terrasses ou balcons.

Quant à la surface privative, elle concerne les biens en copropriété et se définit comme la partie de la surface habitable dont le propriétaire a l’usage exclusif. Elle inclut également les parties annexes telles que les caves, greniers, parkings et jardins privatifs.

Le calcul de la surface habitable

Mesure des pièces principales

Pour mesurer la surface habitable, commencez par prendre les dimensions de chaque pièce principale (salon, salle à manger, chambres, cuisine, etc.). Pour cela, munissez-vous d’un mètre ruban ou d’un télémètre laser et mesurez la longueur et la largeur de chaque pièce en tenant compte des éventuelles niches ou recoins. Notez ces mesures sur un plan du logement ou dans un tableau.

Mesure des pièces secondaires

Ensuite, mesurez les dimensions des pièces secondaires (salle de bains, WC, dégagements, placards, etc.) de la même manière que pour les pièces principales. N’oubliez pas de prendre en compte les surfaces occupées par les éléments fixes tels que les meubles de cuisine ou les rangements intégrés.

Calculez la surface habitable totale

Une fois toutes les mesures prises, il ne vous reste plus qu’à calculer la surface habitable totale en ajoutant les surfaces de chaque pièce. Si votre logement est en duplex ou triplex, n’oubliez pas de prendre en compte les surfaces des escaliers ou des paliers intermédiaires.

Le calcul de la surface privative

Identifiez les parties annexes

Pour calculer la surface privative, commencez par identifier les parties annexes du bien telles que les caves, greniers, parkings ou jardins privatifs. Ces éléments doivent être mentionnés dans le règlement de copropriété ou sur le plan cadastral.

Mesure des parties annexes

Ensuite, procédez à la mesure des parties annexes de la même manière que pour les pièces habitables. Pour les jardins privatifs, mesurez la surface au sol à l’aide d’un mètre ruban ou d’un télémètre laser. Prenez également en compte les surfaces occupées par les éventuelles constructions (abri de jardin, piscine, etc.).

Calculez la surface privative totale

Enfin, pour calculer la surface privative totale, additionnez simplement la surface habitable et la surface des parties annexes. Vous obtiendrez ainsi la surface qui servira de base pour l’estimation immobilière de votre bien.

Les erreurs à éviter lors de la mesure de la surface

Afin d’obtenir une estimation immobilière précise, il est essentiel de mesurer correctement la surface d’un bien. Voici quelques erreurs courantes à éviter :

  • Oublier des pièces : Assurez-vous de prendre toutes les pièces du logement en considération lors de la mesure, y compris les dégagements ou les placards.
  • Ne pas tenir compte des éléments fixes : Les éléments fixes tels que les meubles de cuisine ou les rangements intégrés doivent être pris en compte dans le calcul de la surface.
  • Mesurer avec un outil inadapté : Privilégiez l’utilisation d’un télémètre laser pour obtenir des mesures précises et fiables.
  • Ne pas vérifier les informations cadastrales : Consultez le plan cadastral ou le règlement de copropriété pour connaître les surfaces des parties annexes et éviter les litiges éventuels.

Importance de faire appel à un professionnel de l’immobilier

Lorsqu’il s’agit de mesurer la surface d’un bien lors d’une estimation immobilière, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel de l’immobilier. Ces experts disposent des connaissances et des outils nécessaires pour effectuer des mesures précises et fiables. Voici quelques raisons pour lesquelles il est important de faire appel à un professionnel :

  • Expertise technique : les professionnels de l’immobilier ont une connaissance approfondie des normes de mesure et des règles régissant les calculs de surface. Ils savent comment prendre en compte les éléments spécifiques d’un bien et évitent ainsi les erreurs de mesure.
  • Fiabilité des résultats : en faisant appel à un professionnel, vous pouvez avoir confiance en la précision des mesures effectuées. Leur expertise et leur expérience leur permettent d’obtenir des résultats fiables, ce qui est essentiel pour une estimation immobilière précise.
  • Connaissances juridiques : les professionnels de l’immobilier sont également familiers avec les règles et réglementations juridiques liées à la mesure de la surface d’un bien. Ils peuvent s’assurer que toutes les exigences légales sont respectées et que les informations fournies sont conformes aux normes en vigueur.
  • Éviter les litiges : en confiant la mesure de la surface à un professionnel, vous réduisez le risque de litiges ultérieurs. Les professionnels de l’immobilier s’assurent que toutes les informations sont correctes et documentées, ce qui évite les problèmes potentiels lors de la vente du bien.

En suivant ces conseils, vous serez en mesure de mesurer la surface de votre bien immobilier avec précision et ainsi obtenir une estimation immobilière fiable et adaptée à la réalité du marché.