Accueil International Conseils pratiques pour éviter les problèmes de santé en avion

Conseils pratiques pour éviter les problèmes de santé en avion

0
Conseils pratiques pour éviter les problèmes de santé en avion

Vous projetez de partir en avion pour vos prochaines vacances ? Une bonne préparation est nécessaire avant de prendre l’avion. Pensez à vous renseigner sur les éventuels problèmes de santé que vous pouvez rencontrer en voyageant en avion. Pour les éviter, les conseils ci-dessous vous seront d’une grande aide.

Le mal de l’altitude et ses désagréments

Quand vous voyagez en avion, l’ascension brusque en altitude peut engendrer un malaise ressemblant au mal des montagnes. Avec l’atmosphère qui contient moins d’oxygène, vous pouvez souffrir de vomissements, de vertiges ou de migraines. Les symptômes du mal de l’altitude se manifestent quelque temps après que l’avion atterrit. Il peut durer pendant des jours.

Contrairement au surbooking qui vous permet de bénéficier d’une indemnisation, avoir un problème de santé en avion ne vous donne pas accès à une compensation. Ainsi, si vous avez une prédisposition au mal de l’altitude, discutez-en avec votre médecin qui pourra vous prescrire un traitement préventif.

Les gaz intestinaux et les ballonnements

Durant le vol, les changements de pression génèrent des fluctuations des gaz de l’intestin et de l’estomac. Alors que l’avion monte jusqu’à atteindre son altitude de croisière, cela augmente le volume des gaz. Cela peut entraîner des gaz incommodants et même douloureux, ainsi que des ballonnements.

Pour vous prémunir de douleurs trop intenses, juste avant de prendre l’avion, ne mangez pas d’aliments susceptibles de produire des gaz, tels que le chou, le lait ou encore les légumes secs. Évitez également les boissons gazeuses, de même que le champagne. Il en est de même pour les bonbons et les chewing-gums qui contribuent à l’ingestion d’air.

Le mal de l’air pendant un vol

Similaire au mal de mer et au mal des transports, le mal de l’air se traduit par des nausées, suivies de transpirations, de vomissements, de migraines, de vertiges et de pâleur. Ce malaise est assez courant. Il est causé par les mouvements de l’appareil : décollage, atterrissage, turbulence, trous d’air, décélération, accélération… Cela perturbe l’oreille interne qui est l’organe de l’équilibre.

Pour réduire les symptômes de ce mal, il vous est conseillé de vous placer au centre de l’avion, un emplacement où vous ne sentirez pas trop les mouvements. Aussi, allongez votre siège si vous le pouvez puis, gardez une position allongée sans bouger. Inclinez votre tête en arrière.

Parallèlement à cela, ne consommez pas de repas trop lourds et proscrivez l’alcool. Si vous demandez conseil auprès d’un médecin, il pourra vous proposer un traitement préventif afin de vous prémunir du mal de l’air.

Les douleurs dentaires et les changements de pression

En cas de variations de pression, il est également possible de souffrir de douleurs aux dents. Quand l’air est contenu dans les caries ou s’immobilise sous une prothèse, il se dilate puis exerce une pression sur le nerf. Cela peut créer une douleur intense qui se produit, puis s’estompe petit à petit une fois que l’avion atterrit.

Si vous n’êtes pas allé voir le dentiste depuis un bout de temps, il vous est recommandé d’y faire un tour avant de prendre l’avion. Cela vous évitera d’éprouver des douleurs parfois très violentes au cours de votre vol.